Rando: Sur les hauteurs de l'Hospice de France tranquillité garantie!

Et si l’immobilité locale des vallées luchonnaises permettait de maintenir les libertés des usagers de la montagne et de garantir une tranquillité aux pratiquants des activités de pleine nature?

A deux heures de voiture de Toulouse, il existe un paradis sauvage et oublié où le temps s’est arrêté…

Le développement touristique du Luchonnais a su cohabiter avec les traditions Pyrénéennes. Voici un territoire où il y a encore beaucoup plus d’animaux (sauvages et domestiques) que d’Hommes!

Dans le Luchonnais, vous n’êtes pas dans un Parc National, ni dans une Réserve Naturelle, ni même dans le Patrimoine Mondial de l’UNESCO, ce qui vous garantira la tranquillité et une grande liberté dans vos pratiques montagnardes.

Toutefois, cette liberté à un prix: la responsabilité des pratiquants. Elle se fera grâce au respect des usagers de la montagne, à l’autonomie et au bon sens des pratiquants. Le choix de développement local a mis l’accent sur l’aspect sauvage de nos montagnes. Quand vous quittez le GR10, ne cherchez pas trop de balisage, les cairns et les sentes d’animaux sont bien là, mais préférez savoir lire une carte 25:000, utiliser un altimètre et une boussole… Pensez que tout s’apprend en montagne, rien n’est inné, et le milieu naturel aura toujours le dernier mot!

Bienvenue au pays de « La belle endormie », au cœur des Pyrénées Centrales.

En cette période d’automne délaissé par les amateurs de sports de montagne et les Hommes en général, la nature s’offre aux opportunistes. Il faut savoir saisir l’instant, tout devient éphémère. Les feuilles tombent les unes après les autres, la neige saupoudre les hauts sommets et fond au soleil en quelques heures. Le soleil joue à cache-cache avec les nuages…

L’Hospice de France est un lieu unique. Situé au carrefour des 3 provinces (Aragon, Catalogne, Haute Garonne), c’est un lieu magique pour randonner et contempler cette nature si généreuse en cette période.

Les versants sud des Estives qui desservent le plateau de Campsaure, de la Mounjoye et de l’Entecade offrent des belvédères uniques sur les plus hauts sommets des Pyrénées.

Chaque moment se découvre, adoptez  une pratique responsable pour une montagne libre !

Photos prises par Philippe Petriccione le 16 Octobre 2018

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*