Séjour Alpinisme: Haute montagne autour du Portillon


Vous apprécierez particulièrement :

  • Le granite varié de ces deux sommets aux voies allant de 300 à 550m.
  • Les paysages de ces cirques glaciaires et la vue qui s’ouvre vers l’Espagne.
  • La présence du guide qui vous apportera peut-être des nouvelles techniques, une aide à la décision, des conseils sur les passages et pleins d’autres petits éléments pour mieux évoluer en montagne.
  • La tranquillité dans ces faces où la fréquentation reste humaine.
  • L’immersion totale en haute montagne durant plusieurs jours.

Séjour Alpinisme: Haute montagne autour du Portillon

Descriptif de votre séjour:

Quatre jours pour profiter du beau granite de ces sommets phares du Luchonnais dans des voies de 300 à 550m de dénivelé.

Le pic des Spijeoles, le Quayrat, un terrain sauvage de toute beauté où l’aventure reprend son sens. Des voies de styles différents et de génération différente qui offrent un choix complet.

Du vrai terrain d’aventure ou du semi équipé avec quelques vieux clous qui traînent par-ci par-là.

Le Quayrat est un peu plus «montagne» avec sa vire de schiste intermédiaire. Evolution d’une cordée autonome.

Pas à Pas, Jour après Jour:

Les nuitées :

La première nuitée n’est pas obligatoire mais vivement conseillée afin de se rencontrer, d’échanger, d’apprendre à nous connaître et d’anticiper le départ du lendemain (nuitée en gîte à Luchon sur réservation et supplément tarifaire, contactez-nous).

Toutes les nuitées se feront en refuges gardés.

Jour 1 :

Ecole d’escalade à la falaise de St Mamet pour faire le point sur les niveaux et revoir quelques techniques. Suivront un pique- nique aux granges d’Astau et la montée au refuge d’Espingo (1950m), environ 2h30 de montée.

Jour 2 :

Petit-déjeuner matinal pour une bonne marche d’approche qui nous mène au pic des Spijeoles. Escalade d’une voie pas trop dure pour se mettre en jambes: grand dièdre, arête sud-est, directissime est… Descente à pied et nous allons au refuge du Portillon par le passage des mineurs.

Jour 3 :

Escalade d’une voie plus dure au pic des Spijeoles: Adischatz, voie des dalles blanches… Retour au refuge du Portillon à nouveau par le chemin des mineurs. Attention, il faut rester concentré!

Jour 4 :

Changement d’objectif, aujourd’hui nous allons au Quayrat avec un choix de voie conséquent. La Ravier, la voie Malus ou la voie centrale directe  dans la face SO peuvent être envisagées. Descente à pied par la voie normale qui nous ramène à proximité d’Espingo d’où l’on descend aux granges d’Astau.

Retour aux voitures en milieu d’après-midi.

 

En Bref:

Accès routier :

Le départ de la randonnée se fera à proximité de Bagnères-de-Luchon, qui se situe au sud de Montréjeau/Saint-Gaudens. Suivre la direction Bagnères-de-Luchon, Peyragudes, Superbagnères. Luchon est situé en plein milieu des Pyrénées.

Accès Train :

Il existe une gare à Luchon, sinon il y a des systèmes de navettes mis en place par la SNCF.

Point de Rendez-vous :

Le 1er jour du séjour à 8h devant le Bureau des Guides de Luchon, 66 allées d’Etigny, 31110 Luchon

Taille du groupe :

4 personnes maximum par professionnel

Niveau de difficulté : TD

Votre profil: Alpiniste et grimpeur, vous pratiquez fréquemment et grimpez dans du 6a en terrain d’aventure. Vous maîtrisez le cramponnage dans des pentes raides et savez faire des relais adaptés au terrain où vous vous trouvez. Niveau TD ou plus.

Durée des étapes (mini/max):

De 5h à 10h (pauses incluses)

Dénivelés (mini/max) :

De 500 mètres à 1400 mètres.

Nature des sentiers :

Piste forestière, sentier balisé, pierriers, névés, haute montagne.

Encadrement :

Brevet d’Etat d’Alpinisme

Transport des bagages :

Sur notre dos.

La nourriture :

Repas en demi-pension les matins et les soirs, pique-nique montagnard tous les midis, et collation pour éviter les coups de barre.

Le Budget:

645€ par personnes (dès 3 inscrits)

(785€ par personne pour 2 inscrits)

Carte CAF ou réduction refuge nous contacter

Le prix comprend :

  • L’hébergement, les dîners, et les petits-déjeuners.
  • Les repas du midi, ainsi que les collations.
  • Le matériel collectif et spécifique à l’activité.
  • Les transports à partir du point de rendez vous
  • L’encadrement des sorties par un professionnel diplômé d’un Brevet d’Etat.
  • L’organisation du séjour.
  • Votre assurance assistance, rapatriement, perte vol et détérioration de bagages. (voir les conditions sur notre fiche technique assurance.)

Le prix ne comprend pas :

  • Les transports jusqu’au point de rendez vous. N’oubliez pas qu’il est possible d’effectuer du covoiturage, contactez-nous !
  • Vos boissons ou vos collations personnelles en dehors des sorties.
  • Vos achats personnels.
  • Votre assurance (voir les conditions sur notre fiche technique assurance.)
  • Votre matériel technique personnel (voir fiche « à ne pas oublier)
  • L’assurance d’une météo clémente ! Toutefois, nous serons suffisamment souples pour nous adapter au temps.
  • La bonne humeur du groupe, elle s’installera au fil du séjour : la magie doit s’opérer…
Votre équipement à ne pas oublier:

Si traitement médical ou allergie particulière, nous prévenir.

Si régime alimentaire particulier, nous prévenir.

Les vêtements :

Des sous- vêtements respirants ; le coton a tendance à garder l’humidité, avec le vent c’est une sensation assez désagréable ! Privilégiez les manches longues, le soleil est souvent fort en montagne, il est plus facile de remonter ses manches longues que de rallonger les courtes !

Une couche chaude pour le haut du corps, mais qui ne prenne pas trop de place, et qui soit légère dans son sac à dos.

Si possible une veste type Soft Shell, petit coupe-vent léger, qui favorise l’évacuation de la transpiration.

Une veste contre la pluie et le vent, type Gore Tex, attention aux vestes type K-Way ou Poncho, qui ont tendance à favoriser la transpiration.

Un pantalon déperlant, respirant, qui peut servir lorsqu’il fait chaud ou moins chaud.

Un short pourquoi pas, mais attention aux coups de soleil et au changement de conditions en montagne qui peuvent aller très vite. Il peut neiger sur les hauts sommets en plein mois d’août !

Des chaussettes type randonnée ; attention à vos pieds, les ampoules, ce sont les pires ennemis du randonneur !  Des chaussettes trop fines vous abîmerons les pieds et les grosses chaussettes en laine de grand-mère ne sont pas très adaptées à la marche…

Vos chaussures de randonnée, montantes si possible, semi-rigides pour que vos chevilles ne travaillent pas trop dans les pierriers, étanches, membrane Gore Tex vivement conseillée. Attention à avoir la bonne pointure, une chaussure trop juste à votre pied, vous fera mal aux orteils lors de la descente, une chaussure trop grande favorisera les ampoules… Prenez le temps de bien trouver la chaussure à votre pied. Le plaisir de la marche dépend beaucoup du confort de ses pieds.

Prévoyez un change sec complet (t-shirt, chaussettes, sous- vêtements…), la sensation de froid vient  souvent de la présence d’humidité ;  il est important lorsqu’on arrive au refuge de changer tout ce qui est mouillé sur nous. On fait alors sécher ce qui est mouillé et le lendemain on repart avec des affaires sèches. D’où l’importance d’avoir des affaires qui ne gardent pas l’humidité.

Les accessoires :

Votre matériel technique personnel pour les ascensions : baudrier, casque, chaussons, descendeur, de quoi descendre en rappel et crampons si besoin. Nous consulter pour un prêt possible.

Un sac à dos adapté au poids de votre portage, le confort est très important en montagne, le mal de dos ou des épaules est à proscrire. Il vous faudra un sac à dos avec une sangle ventrale et pectorale, et qui correspond e à votre gabarit…. Aujourd’hui le marché des sacs à dos est très développé, il vous suffira de bien vous renseigner pour trouver quelque chose qui corresponde à votre utilisation (volume, nombre de poches, formes, typé homme ou femme…)

Un chapeau ou une casquette ; la crème solaire c’est bien, mais c’est encore mieux de se couvrir !

Un bonnet, une paire de gants, même en été parfois le temps peut se rafraîchir d’un coup et ça ne prend pas beaucoup de place au fond d’un sac.

Des lunettes de soleil, avec un indice de protection supérieur ou égal à 3.

De la crème solaire pas pour bronzer mais réellement pour se protéger.

Des sacs type congélation pour mettre une pièce d’identité, un peu d’argent liquide, un téléphone portable… De quoi protéger vos effets personnels si on prend une belle averse de pluie !

Une lampe frontale

Un duvet léger, ou un drap type « sac à viande » en soie, encore plus léger qu’un duvet et qui prend  très peu de place dans les sacs. En général, il ne fait pas très froid dans les dortoirs des refuges (température au-dessus de 10°C), et des couvertures sont mises à notre disposition.

Quelques grands sacs poubelles solides, où vous enfermerez tout ce qui doit rester au sec dans votre sac à dos, même si votre sac est dit étanche ou qu’il a une protection spéciale pluie, rien de tel que de sécuriser vos affaires sèches dans des sacs étanches.

Un petit peu de monnaie si vous voulez profiter des services particuliers du refuge (boissons, douches chaudes…)

Et tout ce qui vous sera personnel, adapté, léger et utile : bâtons de randonnées, appareil photo compact, flasque….

Le fond de sac que vous devez toujours avoir dans votre sac :

Une trousse à pharmacie complète, mais légère, adaptée à vos spécificités, allergies, ampoules (compeed), boules quiès, problèmes particuliers…

Un couteau

Une couverture de survie

Un briquet

!!Attention toutefois !!

Le poids est un ennemi  farouche du randonneur, il est important d’y faire attention lorsque vous choisirez ce que vous mettrez dans votre sac ; le plaisir dépend beaucoup des conditions dans lesquels on réalise notre randonnée. La montagne est un environnement naturel dur, elle nous accueille, mais il est important de faire ce qu’il faut pour pouvoir prendre du plaisir. Nous ne sommes pas adeptes du masochisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*